Sur le grand fleuve

barque sur le fleuve 

Publié par morphy
Bretagne

Sauvages qui pagaient silencieusement
Et glissent sur les eaux dans ce canot qui vogue,
Sur le grand fleuve en crue au creux de leur pirogue
S’en vont des guaranis sans plainte ni tourment.

Dans l’épaisse forêt austère où rien ne ment,
La vie au flot ocreux leur parait analogue
Et forts dans la moiteur, des vertus d’une drogue,
Ils se rallient aux vœux d’un vieux sage ou dément ;

Les yeux exorbités, le chaman est en transe
Et tout autour de lui c’est la jungle qui danse :
A l’ombre des manguiers hantés de capucins

Tandis que le jaguar sur les rives lointaines
Chasse le pécari, sous d’opulents ricins
L’anaconda sinue en courbes incertaines.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Deux ans au soleil |
Ragman en voyage |
Le pays des neiges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au bout du monde
| un an au pays des tacos
| A Canadian Adventure