Larme de singe

à deux mains

Un jour, j’imagine,

 

il y a quelques millions d’années,

 

une espèce de singe,

 

ou quelque chose comme ça

 un primate en tout cas,

 

 un peu moins doué que les autres,

 

  fatigué de ses échecs,

 

                             s’est tout à coup arrêté

 

                               de cueillir des fruits

 

                          un peu trop hauts pour lui

 

                     ou de courir après une proie

 

                       qu’il ne rattrapait jamais.

 

                       Il s’est assis, découragé,       

 

   Et s’est mis à pleurer sur son destin si sombre.

 

               L’Homme était en train de naître.

 

 

 

                    Presque rien sur presque tout
[ Jean d'Ormesson ]

 

 

 

 

 

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Deux ans au soleil |
Ragman en voyage |
Le pays des neiges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au bout du monde
| un an au pays des tacos
| A Canadian Adventure