Ça fait le BUZZ…

Une bande dessinée tirée d’un vrai fait divers  : « BRAQUAGE EN FAMILLE »

une affaire surprenante qui s’est déroulée à Paris en août 2016 avec des personnes de ma famille. L’histoire est vraie, mais je l’ai transformée pour créer une BD récréative, à lire sans modération, seul ou en famille…

fichier pdf BRAQUAGE EN FAMILLE-3

 

« Panelaços » à Rio de Janeiro (mai juin 2016)

 

A Rio de Janeiro, , après l’empeachment de la Présidente Dilma, pour manifester leur opposition au gouvernement actuel qu’ils accusent d’avoir pris le pouvoir, dans les quartiers de Lagoa,à Ipanema, Laranjeiras et Copacabana (zone sud), et Lapa (centre ville), les habitants se mettent aux fenêtres en tapant sur des casseroles et en scandant des mots contre Temer, le tasant de « golpista » e « ladrão » (preneur d’Etat et voleur).

Voici ce que j’ai filmé de ma fenêtre dans le quartier de Laranjeiras.

 

Ce mercredi 10 février 2016

L’école de Samba « MANGUEIRA » est grand  vainqueur du défilé du Carnaval 2016 de Rio de Janeiro

Un  magnifique hommage à la  chanteuse Maria Bethânia

Bethânia Mangueira campea

traduit en français par ID – article – La chanteuse Maria Bethânia, au défilé champion de Mangueira au Carnaval de Rio (Ricardo Borges – 08.fev.16/Folhapress)

“Imagine toi, je suis devenue la « menina dos olhos de Oyá » (La fille des yeux de Oya).  C’est l’orixá qui détient la grande force, qui est honoré et qui mérite tout cela. C’est magnifique de gagner, de voir, après toutes ces années, Mangueira devenir l’école championne avec  un défilé délicat, fin, élégant, très noble. Et moi, sa fille, petite, victorieuse, grâce à dieu”, dit la chanteuse.

Considérée comme l’un des plus grands icônes de la musique populaire brésilienne, Bethânia a affirmé que le défilé a suscité une émotion très différente de celle que suscite la scène. La fête populaire du carnaval l’a envahie comme une contagion.

Selon elle, alors que la scène est un lieu de public restreint, où les mots et les idées s’expriment,  l’Avenue du défilé des écoles de Samba est la fête des communautés, là où elles sont reines du monde. Pour elle,  “ce moment est lavé, à nu, démasqué, et tellement beau”.

“L’Avenue est totalement différente de tout ce que je connais. C’est une nouvelle histoire, qui est une fête populaire, celle des gens, de leur communauté, qui font la fête, qui jouent sans craintes, maîtres du monde. C’est cette beauté là que je ressens”.

Voici les paroles :

Quem me chamou? Mangueira
Qui m’appelle ? Mangueira
chegou a hora, não dá mais pra segurar
c’est l’heure. Je n’y tiens plus.
Quem me chamou? chamou pra sambar
Qui m’appelle ? M’appelle pour  la samba
Não mexe comigo, eu sou a menina de Oyá
Ne joue pas avec moi, je suis la fille de Oya
Não mexe comigo, eu sou a menina de OyáRaiou… Senhora mãe da tempestade
Ne joue pas avec moi, je suis la fille de Ova Raiou…Mère de la tempête
A sua força me invade, o vento sopra e anuncia
Sa force m’envahit, le vent souffle et annonce
Oyá… Entrego a ti a minha fé
Ova…Je te remets ma foi
O abebé reluz axé
l’abelé illumine axé
Fiz um pedido pro Bonfim abençoar
J’ai fait une prière pour être bénie par Bonfim
Oxalá, Xeu Êpa Babá!
Oxala, Xeu Êpa Baba
Oh, Minha Santa, me proteja, me alumia
Oh, Ma Sainte, protège-moi, illumine-moi
Trago no peito o Rosário de Maria
J’ai sur la poitrine le Rosaire de Marie
Sinto o perfume… Mel, pitanga e dendê
Je sens le parfum… Miel, pitanga et huile de dendê
No embalo do xirê, começou a cantoriaVou no toque do tambor… ô ô
Dans la danse du xirê, le chant a commencé. Je vais au rythme du tambour…ô ô
Deixo o samba me levar… Saravá!
Je laisse la samba m’emporter…Sarava!
É no dengo da baiana, meu sinhô
Et j’ai la candeur de la femme de Bahia, mon seigneur
Que a Mangueira vai passarVoa, carcará! Leva meu dom ao Teatro Opinião
La Mangueira va défiler, carcara! Emporte mon don au Théâtre Opinion
Faz da minha voz um retrato desse chão
Fais de ma voix un portrait de cette terre
Sonhei que nessa noite de magia
J’ai rêvé que pendant cette nuit de magie
Em cena, encarno toda poesia
Sur la scène j’incarne toute la poésie
Sou abelha rainha, fera ferida, bordadeira da canção
Je suis la reine des abeilles, animal blessé, bordeuse de chanson
De pé descalço, puxo o verso e abro a roda
Pieds nus, je fais la time et j’ouvre la ronde
Firmo na palma, no pandeiro e na viola
Agile des pieds, du tambourin et de la viole
Sou trapezista num céu de lona verde e rosa
Je suis trapéziste  dans un ciel de velours vert et rose
Que hoje brinca de viver a emoção
Qui joue aujourd’hui et vit dans l’émotion
Explode coraçãoQuem me chamou… Mangueira
Mon coeur explose, qui m’a appelée… Mangueira
Chegou a hora, não dá mais pra segurar
C’est l’heure, je ne peux plus y tenir
Quem me chamou… Chamou pra sambar
Qui m’a appelée… Appelée pour danser la samba
Não mexe comigo, eu sou a menina de Oyá
Ne joue pas avec moi, je suis la fille d’Oya
Não mexe comigo, eu sou a menina de Oyá
Ne joue pas avec moi, je suis la fille d’Oya

Letra enviada por Playlists Do Vagalume

___________________________________________________________

_autre buzz___________________________________________________________

Un singe émeut le monde entier en adoptant un petit chien des rues comme si c’était son propre fils !

article paru dans Reconvale Noticias, Säo Miguel das Matas e Regiäo,  le 29 janvier 2016

En inde, ce singe a suscité l’émotion des internautes en adoptant un petit chien comme son fils.

Il s’en occupe comme si c’était son propre fils et va jusqu’à se battre quand d’autres chiens s’approchent du petit.

Ils vivent dans la ville d’ Erode, en Inde, et leur lien d’affection a attiré l’attention de tout le quartier.

Quand les gens du quartier sont venus leur apporter à manger ils ont été surpris de voir le singe laisser son petit chien manger le premier.

macaco e cao macaco e cao2 macaco e cao3 macaco e cao5 macaco e cao6 macaco e cao7 macaco e cao8

_______________________________________________________________________________________________

autre buzz_au fin fond d’une forêt___________________________________________________________________

Macaco prego (singe en Amazonie) casse ta noix de coco – ça vaut le coup d’oeil

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Deux ans au soleil |
Ragman en voyage |
Le pays des neiges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au bout du monde
| un an au pays des tacos
| A Canadian Adventure