Invitation à une conférence, le mercredi 3 mars 2021, Peuples autochtone et Nature

CONFÉRENCE # 3 : MERCREDI 03 MARS 2021

peuple autoctones

Peuples autochtones et Nature : un exemple inspirant de préservation de l’environnement 

Le 03 mars à 18H30, depuis chez vous, en live sur notre page Facebook 

Pour cette troisième conférence du cycle, « Résistance, nature, art et peuples autochtones », nous avons le plaisir de recevoir Charles Hervé-Gruyer, de la Ferme Biologique du Bec-Hellouin et Fiore Longo, chargée de plaidoyer chez Survival.Comme l’a démontré Jeremy Rifkin, les sociétés occidentales n’ont pu évoluer sans détruire leur environnement. Exactement l’inverse des peuples autochtones, qui sont aujourd’hui les seuls modèles de sociétés humaines respectueuses de l’espace dans lequel ils vivent depuis des siècles.Plus de 80 % de la biodiversité sur Terre se trouve dans les territoires autochtones.
Cette expertise et ces connaissances, Charles Hervé-Gruyer s’en est inspiré, après avoir vécu auprès de peuples autochtones en Amérique, pour créer sa ferme de permaculture, La Ferme Biologique du Bec Hellouin. C’est un véritable oasis de biodiversité.
Dans ses jardins et vergers, traversés par la rivière du Bec, les visiteurs peuvent découvrir 500 variétés d’arbres fruitiers, de nombreux légumes, plantes aromatiques et médicinales, ainsi que divers animaux.Du côté du Brésil, l’école Yorenka Atamé, créée en 2007 par le leader autochtone Benki Piyãkoa, de la communauté Ashaninka, a pour objet de  »produire, enregistrer et diffuser des pratiques de gestion durable des ressources naturelles fondées sur les expériences traditionnelles indigènes ». Elle accueille des participants du monde entier et continue aujourd’hui un véritable pont entre les savoir-faire ancestraux des Ashaninkas et les pionniers de la permaculture « à l’occidentale ».
[En 2015, à l’occasion de la COOP21, Frans Krajcberg et l’Espace Frans Krajcberg ont reçu Benki Piyãkoa à Paris. Ensemble, avec d’autres leaders autochtones, ils ont rédigé un texte de 10 propositions concrètes en faveur des peuples d’Amazonie, qui ont été ajoutées à la table des négociations sur le climat].

Pour Charles Hervé-Gruyer, s’inspirer des connaissances et pratiques autochtones est essentiel si l’on veut préserver nos écosystèmes. Pourtant, dans l’industrie de la conservation de la nature c’est l’inverse qui se produit bien souvent.
Les meilleurs gardiens de la nature sont expulsés et voient leurs droits violés au nom d’une prétendue « protection de la nature ». Fiore Longo, chargée de la campagne « Décoloniser la protection de la nature », reviendra sur le colonialisme vert et pourquoi il est urgent pour la planète et l’humanité de placer les peuples autochtones au centre du mouvement écologique.

Diffusion sur notre page Facebook (Espace Krajcberg) à 18h30. 
Une séance de questions et réponses en direct suivra l’échange !
____________________________________________________________________
sebastion Salgado
Lorsque Sebastião Salgado a hérité de la ferme de son père dans les années 1990 au Brésil, il a reçu des terres arides et dévastées. Avec sa compagne et partenaire, Lélia Deluiz Wanick Salgado, ils ont créé l’Instituto Terra en 1998 pour redonner vie à cet immense territoire. L’institut s’est transformé au fil des années en un méga projet de reboisement, qui a changé le paysage de la région de Vale do Rio Doce (de la taille du Portugal).Ils ont ainsi planté près de trois millions d’arbres et un immense projet pour faire renaître 5000 sources d’eau est en cours – sachant que pour une source, il faut planter 400 arbres. L’Instituto Terra a redonné vie à un écosystème fantastique : environ 170 espèces d’oiseaux et «une famille de jaguars», entre autres animaux, habitent la région située entre Minas Gerais et Espírito Santo.Sebastião Salgado a déclaré qu’à l’époque, en rentrant notamment du Rwanda où il s’est rendu à plusieurs reprise pendant la guerre civile, il était déprimé et découragé par la dévastation dont il avait été témoin sur la planète et au Brésil. De la même façon que Frans Krajcberg, qui a été détruit par la seconde guerre mondiale et la disparition de sa famille dans les camps nazis, c’est la reconnexion à la nature et la reconstruction de la forêt qui lui a permit de poursuivre son travail photographique et de retrouver goût à la vie.Désormais, avec Lélia, il souhaite étendre les actions de reboisement et produire, par an, un million de plants d’espèces originaires de la forêt atlantique. À cette fin, ils ont invité l’immense musicien Gilberto Gil à soutenir leur campagne de dons grâce à une chanson sur la restauration des forêts.

C’est ainsi que Gil a composé la délicieuse « samba Reflorestar », sortie le 21 février dernier, dans une vidéo qu’il a enregistrée avec son fils Bem Gil et le trio Gilsons – composé respectivement par José, Francisco et João, fils et petits-enfants de Gil : « Reflorestar ».

« Le clip a à voir avec cette relation indiscutable entre nous et la forêt: qu’est-ce que la forêt et ce que nous sommes« , a déclaré Gil dans une interview pour l’émission Fantástico, dans laquelle le clip a été publié. La réalisation est de Ivi Roberg et la production de Juliano, fils de Salgado et Lélia.

Le titre de la nouvelle chanson rappelle une autre belle composition de Gil, de 1975, « Refazenda », qui rend également hommage à la nature palpitante (écoutez la version enregistrée par Gil pour le programme Acoustic MTV 1994).
#ReflorestaComGil : participez du défi TikTok ! Pour chaque vidéo publiée avec cette musique, le réseau social TikTok s’est engagé à planter un arbre.

Et pour participer à la campagne de dons, c’est ici : https://institutoterra.org

‘_____________________________________________________________________
GARDONS CONTACT

gardons le contact

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux : 
espace_krajcberg. 

GRAND PUBLIC : FERMETURE TEMPORAIRE 
L’Espace Frans Krajcberg, Centre d’art contemporain Art & Nature n’est pas une galerie et ne vend pas d’oeuvres : comme tous les musées de Paris, nous sommes fermés au public jusqu’à nouvel ordre.
ECOLES, GROUPES ET PROFESSIONNELS 
Organisez une visite privée de nos expositions en écrivant à contact@espacekrajcberg.fr.Nous mettons bien sûr tout en oeuvre pour garantir la sécurité de nos visiteurs.

#FransKrajcbergChezVous

VISITE FILMÉE 

En attendant notre réouverture, vous pouvez voir une présentation de nos deux expositions, filmées ici par Éric Darmon (Mémoire Magnétique) : https://vimeo.com/488508770
FRANS KRAJCBERG – Exposition permanente 
  • Têtes d’affiche : retrouvez l’oeuvre des Palétuviers (série des Ombres), mis à l’honneur par Frédérique Chapuis (Télérama) dans la rubrique « Plein la vue ».
  • Le feuilleton : Pour revivre son aventure et comprendre son engagement pour la planète, cliquez-ici pour lire le feuilleton !
  • Le documentaire le film « Frans Krajcberg : portrait d’une révolte » raconte son histoire, son inspiration, son engagement. Un film de Maurice Dubroca, produit par Eric Darmon, Mémoire Magnétique productions (2004, 52″). 
SEBASTIÃO SALGADO – Exposition temporaire

Espace Krajcberg

21 Avenue du Maine, Paris, France

Paris 75015

France

Add us to your address book

 

 

 

 

Mots-clefs :, , ,

Auteur :izidon

mon site est consacré à l'artisanat du Brésil et à des pauses poétiques

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Deux ans au soleil |
Ragman en voyage |
Le pays des neiges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au bout du monde
| un an au pays des tacos
| A Canadian Adventure