Interview de la créatrice française des sacs en tissu de la forêt

Interview de Fabienne Chabot, créatrice en maroquinerie traditionnelle

réalisée par Irène Danon

fanilys cuir Fabienne Chabot dans son atelier

Fabienne Chabot dans son atelier avec les Tissus de la Forêt

Fabienne Chabot dans son atelier avec les Tissus de la Forêt

Pourriez-vous vous présenter ?

Originaire du Centre de la France, après avoir passé un BEP Maroquinerie et Matériaux souples, j’ai commencé ma carrière dans un établissement de marque de luxe. Durant 4 ans, cette expérience m’a donné le goût du métier et l’envie de continuer dans ce domaine. Après avoir passée un BAC Pro mode et accessoires par VAE et avoir travaillé dans différents ateliers, j’ai décidé de créer ma propre société de maroquinerie artisanale.

Quel a été le point de départ et l’envie de travailler dans la maroquinerie?

Ce fut de pouvoir travailler des matières nobles avec une grande minutie. Le fait de créer des articles uniques répondant aux souhaits des clients les plus exigeants.

Quel est le but que vous souhaitez atteindre dans votre activité ?

Mon but serait d’être reconnue pour la qualité de mon savoir-faire artisanal aux méthodes traditionnelles.

Quelle est la création dont vous êtes la plus fière ?

 J’apprécie particulièrement ce modèle python vachette, il existe en taille sac à main ou taille sac weekend.

Que pensez-vous de la situation en France et plus particulièrement dans la région Centre de la maroquinerie ? Est-elle en crise ? Y a-t-il disparition des ateliers de maroquinerie en région centre ?

Je pense que la situation en région Centre, ne se porte pas à son mieux. Les petits fabricants ont subi la crise due à la concurrence étrangère, ainsi que l’alourdissement des charges. Seules les grosses sociétés de luxe ont pu maintenir les emplois en région Centre.

Pensez-vous que cette activité peut renaître et redémarrer grâce à des créations nouvelles comme le Tissu de la Forêt ?

Je pense que de plus en plus de personnes reconnaissent et apprécient de travail de tradition artisanal et souhaitent avoir un suivi de qualité. Le fait que de nouvelles matières écologiques apparaissent me semble compatible et être un atout aux métiers du cuir, grâce à de nouvelles techniques et créations innovantes.

Mots-clefs :, ,

Auteur :izidon

mon site est consacré à l'artisanat du Brésil et à des pauses poétiques

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Deux ans au soleil |
Ragman en voyage |
Le pays des neiges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au bout du monde
| un an au pays des tacos
| A Canadian Adventure